Épargne Salariale au 30 juin 2018 : une épargne toujours aussi dynamique

L’AFG (Association française de la gestion financière) dresse le bilan de l’épargne salariale au 30 juin 2018.

Au 1er  semestre 2018, l’épargne d’entreprise profite à 11,3 millions de bénéficiaires.

Les encours gérés continuent de progresser pour atteindre 135,4 milliards d’euros au 30 juin 2018.

  • Le montant des actifs gérés dans les plans d’épargne d’entreprise (PEE/PEI) et les plans d’épargne pour la retraite collectifs (PERCO/PERCOI) est de 135,4 milliards d’euros au 30 juin 2018. Il progresse de 3% par rapport au 31 décembre 2017 et de 3,8% sur un an grâce à une collecte nette en forte hausse.
  • La collecte nette du premier semestre 2018  est en forte progression puisqu’elle passe de  2,1 à 3,4 milliards d’euros (+ 62%). Une situation due à des versements (intéressement, participation, abondement et versements volontaires) en hausse de 3,8% par rapport au 1er semestre 2018 et des retraits en baisse de 11% dans un contexte de marché moins favorable à la concrétisation de plus-values.
  • Le nombre de bénéficiaires de l’épargne salariale reste stable à plus de 11,3 millions.
Poursuite de la croissance des fonds diversifiés qui représentent plus de 60% de l’épargne salariale

Au 30 juin 2018, les fonds diversifiés atteignent 84 milliards d’euros et représentent 62% des encours. Ils sont en progression de 3,7% sur un an.

La collecte des fonds mixtes dépasse celle des fonds monétaires pour la première fois depuis longtemps, résultat de la pédagogie des professionnels et de la montée en puissance de la gestion pilotée dans le PERCO.

PERCO : près de 2,760 millions de bénéficiaires

Les PERCO continuent leur développement avec près de 2.760.000 salariés bénéficiaires (+11 % sur un an) et 244.000 entreprises équipées (+8% sur un an). Plus de 17 milliards d’euros d’encours (+11 % sur un an).

Les entreprises continuent à s’équiper (+14.000 entreprises en 6 mois), ce qui reflète leur souhait de se préoccuper de la retraite de leurs salariés.

L’épargne salariale permet à 11,4 millions de salariés de financer différentes étapes de leur vie, notamment leur logement et la constitution d’un supplément retraite. La Loi PACTE qui sera votée courant 2019 devrait donner un nouvel élan à l’épargne salariale et à l’épargne retraite.

Consultez le communiqué de presse du 17 octobre 2018.