Je verse sur mes plans d’épargne

Vous souhaitez y voir plus clair sur les différentes manières d’alimenter votre PEE/PEI  et votre PERCO/PERCOI ? Vous avez besoin d’en savoir plus sur la Participation, l’Intéressement, les Versements volontaires, les passerelles Temps-PERCO ou bien encore l’Abondement ?

Selon le dispositif proposé par votre entreprise, vos plans d’épargne peuvent être alimentés par plusieurs types de versements, effectués soit par vous soit par votre entreprise. Pour alimenter vos plans d’épargne, renseignez-vous auprès de votre employeur. C’est votre employeur qui centralise l’ensemble des demandes, les valide et les transmet à PRO BTP-REGARDBTP.

     Le conseil : Multipliez les sources d’alimentation pour faire le plein d’avantages

Je fais des versements volontaires

Les versements volontaires sont les sommes issues de votre apport personnel versées librement par vous.

Facultatifs, ils s’ajoutent aux éventuels versements de l’entreprise (intéressement, participation et abondement) et permettent à chacun d’épargner à son rythme et selon son budget.

Pour concrétiser plus rapidement vos projets ou vous constituer un supplément de revenu à la retraite :

  • Vous êtes libre d’effectuer des versements ponctuels.
  • Vous pouvez aussi épargner de façon régulière et mettre en place des versements programmés chaque trimestre, semestre ou année.
Quels sont les avantages ?
  • Vous épargnez à votre rythme, ponctuellement ou régulièrement et en douceur. Et cela en lissant les performances financières.
  • Vos versements volontaires, ponctuels ou programmés, peuvent bénéficier d’une aide financière versée par votre entreprise : l’abondement. Un coup de pouce supplémentaire !
  • À l’échéance du PEE/PEI ou du PERCO/PERCOI, ou en cas de déblocage anticipé, votre épargne est exonérée d’impôt sur le revenu*. Vous profitez de conditions fiscales avantageuses.
  • Dans certains cas spécifiques, vous pouvez récupérer votre épargne avant l’échéance :
    – du PEE/PEI (5 ans)
    – du PERCO/PERCOI (départ à la retraite)
  • Vous choisissez parmi une large gamme de supports de placement en fonction de vos projets, leur échéance et du risque que vous être prêt à prendre.

* Hors prélèvements sociaux sur les plus-values réalisées

 
Comment faire un versement volontaire ?

Vous avez le choix entre deux types de versements :

Versement libre
Vous êtes libre d’effectuer des versements volontaires ponctuels. 

Vous devez compléter le bulletin individuel de versement volontaire distribué dans votre entreprise, en indiquant le montant que vous souhaitez investir et le support de placement.

→ Remettez-le à votre employeur. C’est votre employeur qui centralise l’ensemble des demandes, les valide et les transmet à REGARDBTP.

Versements programmés 
Pour épargner de façon régulière, vous pouvez aussi mettre en place des versements programmés chaque trimestre, semestre ou année. 

Il suffit de compléter une première fois le bulletin individuel de versement volontaire fourni par votre employeur, en indiquant le montant à prélever, la cadence et le support de placement.

→ Remettez-le à votre employeur accompagné d’un mandat de prélèvement SEPA. Vous êtes prélevé directement sur votre compte bancaire.

À tout moment, vous pouvez augmenter, diminuer, interrompre ou arrêter vos versements programmés. Ce service est disponible pour les employés des entreprises de 1 à 10 salariés, renseignez-vous auprès de votre employeur pour en bénéficier.

Focus : Sur quel support verser ?

Vous avez le choix entre plusieurs FCPE en fonction de votre profil d’investisseur et de votre horizon de placement. Sélectionnez ceux qui correspondent le mieux à votre profil et à vos objectifs ! Vérifiez que le support choisi existe dans le dispositif de votre entreprise.

En savoir plus : Je définis mon profil d’investisseur

Quels sont les plafonds de versement ? 

Les versements volontaires effectués annuellement sur l’ensemble des plans d’épargne salariale ne peuvent excéder 25% :

  • de la rémunération annuelle brute pour les salariés et des rémunérations perçues au titre des fonctions exercées dans l’entreprise dont le montant est imposé à l’IR, dans la catégorie des traitements et salaires, pour les chefs d’entreprises et les mandataires sociaux,
  • du revenu professionnel imposé à l’IR, au titre de leur activité sur l’année précédente, pour les chefs d’entreprises individuelles et les professionnels libéraux,
  • des sommes perçues au titre des prestations de retraite ou de préretraite pour les retraités ou préretraités,
  • du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS) pour les conjoints collaborateurs ou associés du chef d’entreprise et les salariés dont le contrat de travail est suspendu, qui n’ont perçu aucune rémunération au titre de l’année précédente.

Cette limite de 25% s’applique à vos versements volontaires affectés au plan. En revanche, les sommes versées au titre de l’abondement, de la participation, de l’intéressement ou de transferts d’avoirs en provenance d’autres plans et droits CET versés au PERCO ne sont pas concernés par ce plafond.

 

Utilisez cette opportunité d’épargne pour bâtir vos projets de vie : compléter votre retraite, acquérir votre résidence principale, créer votre entreprise…

Je réponds à ma prime de participation et d'intéressement

Versées par votre entreprise, les primes de participation et d’intéressement sont des moyens pour vous d’épargner sans effort.

À la réception du courrier vous informant que vous bénéficiez d’une prime, plusieurs choix s’offrent à vous : la perception immédiate de ces sommes ou leur affectation dans vos plans d’épargne salariale. Quels sont les avantages ? 

Qu’est-ce qu’une prime de participation et d’intéressement ?
La prime de participation
La prime d’intéressement

La participation est un dispositif prévoyant la redistribution d’une partie des bénéfices de l’entreprise au profit des salariés. Elle est obligatoire dans les entreprises de plus de 50 salariés et facultative dans les autres.

Le salarié perçoit une prime dont le montant dépend de règles fixées par l’accord de participation.

L’intéressement est un dispositif facultatif qui vise à associer les salariés d’une entreprise à sa réussite et à sa bonne marche.

Le salarié perçoit une prime fondée sur la réalisation d’objectifs ou de performances, définis à partir de critères précis dans l’accord d’intéressement.

A savoir ! Les sommes perçues au titre de l’intéressement ou de la participation constituent un complément de rémunération et de pouvoir d’achat pour les salariés (mais ne peuvent pas se substituer à un élément de salaire). Elles sont une source privilégiée d’épargne salariale.

En savoir plusL’épargne salariale, Comment ça marche ?

Quels sont les choix qui s’offrent à moi ?

Selon ses résultats, votre entreprise vous attribue une prime. Vous avez le choix entre :

1- Percevoir tout de suite le montant de votre participation/intéressement
  • Attention, le montant perçu sera intégré dans votre revenu imposable.
  • Nous vous invitons à regarder votre situation fiscale avant de faire votre choix.
2- Épargner votre participation/intéressement et bénéficier ainsi de tous les avantages de l’épargne salariale
  • Vous bénéficiez d’un cadre fiscal privilégié. La part investie est exonérée d’impôt sur le revenu en contrepartie d’une période de blocage.
  • Vous vous constituez une épargne, avec l’aide de votre entreprise, pour financer vos projets : achat de votre résidence principale, complément de retraite, mariage… sans effort financier. Votre entreprise peut effectuer un versement complémentaire appelé abondement pour donner un coup de pouce à votre épargne.
  • Vous choisissez dans quel(s) fonds vous investissez, prudent ou plus audacieux.

Besoin de repères pour choisir vos supports de placement ?

Pour vous aider à faire le point et choisir des supports de placement adaptés à votre situation, définissez votre profil d’investisseur. Consultez les Documents d’Informations Clés pour l’investisseur (DICI) des FCPE. 

En savoir plus : Je définis mon profil d’investisseur 

Comment répondre ?

Vous devez utiliser le bulletin d’option distribué par votre employeur ou adressé par nos services pour indiquer votre choix.

Selon l’option choisie par votre entreprise, vous pouvez répondre :

1- Par internet : simplicité, rapidité, sécurité… Enregistrez votre choix directement dans votre espace personnel sécurisé.

Connectez-vous à votre compte. Identifiez-vous et saisissez votre mot de passe. Si vous avez perdu votre mot de passe, vous avez la possibilité d’en recevoir un nouveau par e-mail.

Dans la rubrique MON ÉPARGNE SALARIALE, cliquez sur le lien Gérez votre épargne salariale.
→ Choisissez le menu Bulletin d’affectation puis Saisir Bulletin et enfin Modifier, en bas à gauche de la page.
→ Saisissez votre choix de placement en pourcentage. Calculez.
→ Enregistrez.

Votre ordre est immédiatement pris en compte. Il reste consultable et modifiable jusqu’à la date limite de retour indiquée sur votre bulletin d’option.

2- Par courrier, en retournant l’original du bulletin d’option papier que vous avez reçu par courrier postal ou mis à disposition dans la messagerie sécurisée de votre espace personnel complété, daté et signé à l’adresse suivante :

PRO BTP – REGARDBTP
Service Épargne Salariale
93901 BOBIGNY CEDEX 09

Si vous signalez un changement d’adresse, joignez obligatoirement un justificatif de domicile à votre nom, de moins de 3 mois.

IMPORTANT : Vous disposez de 15 jours pour faire votre choix. Pour être prise en compte, votre réponse doit parvenir avant la date limite indiquée sur votre bulletin. Si votre demande arrive après, nous ne pourrons pas suivre votre choix et nous appliquerons l’option définie par défaut.

Que se passe-t-il en l’absence de choix ?
Pour votre participation

Votre prime de participation sera automatiquement investie : 

  • à 50% dans votre PEE/PEI sur le support d’investissement prévu dans votre accord de participation
  • et à 50% dans votre PERCO/PERCOI en gestion pilotée,

Si votre entreprise ne dispose pas d’un PERCO/PERCOI, elle sera investie à 100% sur le PEE/PEI sur le support d’investissement prévu dans votre accord de participation

Pour votre intéressement

Votre prime d’intéressement sera automatiquement investie à 100% dans votre PEE/PEI sur le support d‘investissement par défaut prévu par votre accord d’intéressement.

Quels sont les plafonds de versement ?
Plafond individuel d’attribution de la participation :  Plafond individuel d’attribution de l’intéressement : 
75 % du PASS soit 30 393 € pour 2019 75 % du PASS soit 30 393 € pour 2019

PASS 2019 : 40 524 €

J’épargne mes jours de repos non pris / CET

Les passerelles Temps-PERCO sont des dispositifs qui permettent de transférer des jours de repos non pris, ou des jours épargnés sur un Compte Épargne Temps, vers un PERCO dans des conditions fiscales et sociales privilégiées.

Avec les passerelles Temps-PERCO, vous boostez votre épargne retraite sans affecter votre pouvoir d’achat. Vous profitez autrement de vos congés, simplement en transformant vos jours non pris en argent.

Quels sont les avantages ?
  • Vous ne perdez pas vos jours de repos non pris. Monétisés et épargnés, vous en profitez autrement et vous vous constituez une épargne retraite indolore sans effort financier.
  • Vos jours transférés peuvent bénéficier d’une aide financière versée par votre entreprise : l’abondement.
  • Les jours transférés bénéficient dans la limite de 10 jours par an et par bénéficiaire d’une exonération de cotisations de sécurité sociale.
  • À l’échéance du PERCO/PERCOI, ou en cas de déblocage anticipé, votre épargne est exonérée d’impôt sur le revenu*. Vous profitez de conditions fiscales avantageuses.
  • Dans certains cas spécifiques, vous pouvez récupérer votre épargne avant l’échéance sans perte des avantages fiscaux.
  • Vous choisissez parmi une large gamme de supports de placement en fonction de vos projets, leur échéance et du risque que vous être prêt à prendre.

* Hors prélèvements sociaux sur les plus-values réalisées

Comment ça marche ?

Il existe deux possibilités pour épargner avec les passerelles Temps-PERCO :

– Dès lors que votre entreprise dispose d’un accord PERCO et en l’absence d’un Compte Épargne Temps, vous pouvez transférer jusqu’à 10 jours de repos non pris par an sur votre PERCO.

– Si votre entreprise dispose d’un accord CET qui le prévoit, vous pourrez transférer vos droits acquis dans votre CET vers votre PERCO dans la limite de 10 jours par an.

Dans les deux cas, vous pouvez épargner vos RTT, vos congés payés, vos jours de récupération et de fractionnement. Adressez-vous à votre employeur pour en profiter. Il convertira les jours concernés en euros, en fonction de votre salaire (le résultat obtenu est brut de charges) puis nous transmettra les sommes nettes à investir.

Bon à savoir ! Salariés des branches du B-TP

Si votre entreprise cotise à la Caisse des Congés Intempéries du BTP (CIBTP), procurez-vous un bulletin individuel de versement auprès de votre CIBTP. Complétez-le, faites-le signer par votre employeur puis retournez-le à la CIBTP qui communiquera les sommes nettes à investir à PRO BTP – REGARDBTP.

En savoir plus : Les passerelles Temps-PERCO, du temps pour valoriser son épargne

Je profite de l’abondement versé par mon entreprise

L’abondement est une aide financière facultative versée par votre entreprise qui vient compléter vos versements dans votre plan d’épargne salariale.

L’abondement encourage les versements et permet d’augmenter sensiblement le montant épargné. Un coup de pouce de votre entreprise.

Tous les salariés en bénéficient à partir du moment où un abondement est mis en place dans votre entreprise. Cette aide est exonérée d’impôts sur le revenu et de charges sociales (hors CSG-CRDS et hors forfait social).

Comment est fixé l’abondement ?

L’abondement est défini par votre employeur selon un taux et un plafond. Son montant s’exprime en pourcentage de vos versements dans la limite de 300 % de vos versements et des plafonds réglementaires.

Votre employeur détermine les modalités d’abondement selon différents critères :

  • Les modes d’alimentation (intéressement, participation, versements volontaires, jours de repos non pris…)
  • Le taux d’abondement : il peut atteindre jusqu’à 300 % de vos versements
  • Les plafonds en vigueur : les plafonds règlementaires sont limités à 8 % du PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale) pour le PEE/PEI, 16 % du PASS pour le PERCO/PERCOI. Les deux sont cumulables.
  • Le versement dans le(s) plan(s) d’épargne salariale : PEE/PEI et/ou PERCO/PERCOI.

Un exemple pour comprendre
Mon employeur abonde mon versement volontaire de 300 % dans la limite de 2 000 €
– si je verse 200 €
– mon entreprise me verse 300 % d’abondement, soit 600 €
– mon épargne s’élève à 800 € bruts.

Comment en profiter ?

Chaque entreprise définit ses propres règles d’abondement. Pour connaître les modalités de versement, renseignez-vous auprès de votre direction des ressources humaines. Consultez le règlement du PEE et/ou du PERCO mis en place par votre entreprise.

Déterminez le versement à effectuer pour maximiser le montant de l’abondement versé par votre employeur et optimisez la répartition entre votre PEE et votre PERCO. Multipliez les sources d’alimentation.

En savoir plus : L’abondement, un bonus pour l’épargne des salariés