Conjoncture économique de juin 2019

La société de gestion de portefeuille, PRO BTP FINANCE, publie sa note de conjoncture économique.

À l’approche du sommet du G20 des 28 et 29 juin, les craintes entourant le conflit commercial entre les États-Unis et la Chine ont continué à dominer l’actualité sur les marchés financiers. Ce sont notamment ces inquiétudes et leur impact négatif sur la croissance qui ont amené la Fed à changer de cap et laisser envisager des réductions de taux dans les prochains mois. Les risques pour la croissance ont été également  au cœur des messages accommodants délivrés par la Banque Centrale Européenne en juin. Dans le même temps, la montée des tensions dans le détroit d’Ormuz a causé une nouvelle envolée des cours du pétrole à presque 67$ le baril. Sur le plan politique, les responsables de l’Union Européenne se sont rencontrés le 21 juin pour élire le nouveau Président de la Commission Européenne, mais ils ont fait chou blanc, ce qui traduit une fois encore les difficultés du processus d’intégration de l’Union. Enfin, au Royaume-Uni, la course à la tête du parti Conservateur distingue au final deux candidats, Jeremy Hunt et Boris Johnson (partisan d’un Brexit dur), ce dernier disposant d’une avance confortable dans les sondages auprès des membres du parti.

Consultez également les notes de conjoncture des mois précédents.